mardi 13 mai 2014

Humphries singers !


De quoi est faite au juste la mémoire affective de l'oreille ?

On sait que les odeurs, les parfums, sont le plus rapide moyen d'accéder à une certaine partie du cerveau qui stocke des souvenirs émotionnels compacts, capable de faire ressurgir d'un coup une scène entière, un moment…
La mémoire "audio-affective" fonctionne un peu sur ce principe mais à un autre endroit.
Lorsqu'il s'agit de musique - en l'occurrence de musique rythmée, c'est le corps aussi, qui est sollicité.

Après ce préambule lourdingue, voici ma petite madeleine proustienne du moment, sous la forme d'un vieux disque vinyle trouvé dans le grenier parental, suite à l'achat récent d'une petite platine pour lire et transférer en mp3 quelques disques d'une autre époque.


Le disque en question, "Sound '74", est une compilation "made in Germany" pas mal écoutée dans mon enfance, dont les protagonistes sont complètement inconnus du public français : "The Les Humphries Singers".

Une formation fondée au début des années 70 (je crois) par un britannique, Les Humphries, en Allemagne. (c'est sa tête de mégalo en gros plan sur la pochette ci-contre !) Apparemment, il avait été inspiré par The Edwin Hawkins Singers, le groupe d'Edwin Hawkins rendu célèbre par l'hymne gospel "Oh happy days".

Je me souviens d'une remarque de mon oncle Gérard, qui croyait (comme moi pendant 40 ans !) que ce double article "The Les", c'était pour faire "plus international"… ;-)
L'orchestre animait les soirées remuantes des jeunes Allemands des années "pattes d'eph'" et a même connu un vrai gros succès avec le titre "Mexico", dans plusieurs pays. (mais pas en France…) et un autre hit avec un détournement festif du "Barbara Ann" des Beach Boys, titré "Mama Loo"… 
Ajoutons que la mode disco les a un peu enterrés, et que la séparation fut inévitable. Certains membres ont fait une carrière solo germanique très honorable et l'un d'eux, l'excellent chanteur John Lawton, est parti rejoindre le groupe de rock anglais Uriah Heep, tandis que l'une des choristes est devenue membre permanente de Boney M. !

Plusieurs pensées me sont montées aux tripes en écoutant ce vieux disque grésillant :

Cet orchestre était "multiculturel", avec notamment un super chanteur black, des choristes assez fantastiques et de toutes origines géographiques, des percussionnistes et une section rythmique d'enfer, une ambiance très "flower-power"… à mille lieues de l'idée qu'on se fait souvent (et notamment à l'époque) des Teutons raides et martiaux…




Côté influences, il y a effectivement un fond gospel, du glitter rock (reprises de Suzi Quatro, Slade, Sweet, etc..), des détournements de Tina Turner, etc… mais aussi des reprises des Stones, détournements des Beach Boys, et pas mal de trucs et machins plus sirupeux aussi (par baquets). Ben oui : formaté pour les "boums" du début des seventies, il fallait aussi des "slows" pour emballer les filles… ;-)

Pour les définir, on pourrait évoquer un croisement entre T. Rex, Slade, le Big Bazar, Abba, les Martin Circus, les Rubettes, les Osmond Brothers et le comité des fêtes du camping des flots bleus, mais en plus rock…


Ce qui étonne, au-delà de la surabondance des choeurs (pour ça, les Allemands ont toujours été très prolixes) c'est surtout l'ambiance hyper festive, joyeuse, enthousiaste…  qui m'avait marqué et que je n'avais jamais oubliée.

J'ai mis en ligne un petit medley de 3 titres enchaînés de façons assez spectaculaire, que j'adorais écouter : "Hello, hello" (reprise d'un obscur hit anglais des années 60), suivi d'un détournement bien rock calqué (gros riff de guitare et cuivres !) sur le fameux "Nutbush city limits" de Ike et Tina Turner, transformé en "Sweet sweet Suzi Q" (du coup j'ai pensé pendant près de 3 décennies que c'était un titre de Suzi Q !) et ça se termine par un excellent morceau, "Shine machine", apparemment composé par… les Humphries Singers :




L'anecdote qui tue ?

Allez, je balance : le générique de la série "Derrick"… oui ! Composé et interprété par les Humphries Singers !… ;-) Etrange mélange de pop-rock et d'instrumentalisation rétro...
La preuve ci-dessous !!!! (cliquer sur l'image !) :