dimanche 13 avril 2014

Fantasmagique cinematographe...


Inauguration de la nouvelle saison et de la nouvelle expo à la Maison de la Magie de Blois, le 11 avril : "Fantasmagique cinéma".

Retour sur les origines magiques du cinéma, depuis Méliès qui adapte et détourne les illusions qu'il présente sur la scène du Théâtre Robert-Houdin (dont il était devenu le directeur en 1888), sa découverte des premiers trucages, et ensuite l'évolution de cet aspect magique et poétique du cinéma, qui n'a en fait jamais cessé de rendre hommage (parfois de façon appuyée) à ses origines dans l'illusion.

Pour découvrir cette exploration-promenade enchantée, voici le lien pour télécharger le très beau dossier de presse concocté par Céline Noulin, qui est en charge des expos et animations de la Maison de la Magie :



Dossier de presse de l'expo, à télécharger.



En prime, un spectacle "Les folies Méliès", concocté par le grand magicien François Normag et mis en scène par Patrice Vrain Perrault,
 dans un décor inspiré de films de Méliès et dont la chorégraphie et les illusions sont un constant hommage au 7 art, dans une mise en scène qui passe d'une époque à une autre dans un crescendo délirant… A ne pas manquer ! 

François Normag en plein exercice d'hommage direct à Méliès et sa fusée pour la lune :

Photo Marc Derrien
3 "Méliès" et 2 "Loona" se produisent en alternance sur scène. 

Ici, c'est Aurélie Lepoutre et Yvon Carpier :








Du projet à l'inauguration de l'expo (scénographie de Ludovic Meunier) :



La maquette de l'expo et dessous les images de son inauguration…


Céline Noulin, responsable des animations de la
Maison de la Magie, en plein effort devant les
premiers visiteurs charmés.
Dominic Marquet dans ses oeuvres "dentesques"… ;-)
Un coin de l'expo avant l'arrivée de la horde de barbares… ;-)

Très belle présentation d'extraits de Méliès, en situation. 
L'inimitable et génial Gaëtan Bloom.
Ancêtres de la projection d'images : les lanternes magiques.
(collection Christian Bertault)
Pierre Etaix semble bénir l'assemblée… En fait il s'agit d'un écran
passant en boucle 3 clips d'entretiens que j'ai réalisés pour l'expo, avec
Pierre Etaix, Jacques Malthête-Méliès et Bruno Podalydès.
Détail d'un praxinoscope d'Emile Reynaud, ancêtre de l'image animée...
Le remuant "Docteur Prout" avec ses "machines qui ne servent à rien"
mais qui en l'occurrence démontraient la persistence rétinienne...
Expo et spectacle à ne pas rater, pour ceux qui se décident à faire escale face au Château de Blois !